L’histoire de Chanoine Frères se révèle au monde à travers la cuvée Tsarine Orium.

Bien sûr, Philippe Fémel (le directeur général décédé subitement la semaine dernière) est dans toutes les têtes. Lors du lancement de la nouvelle cuvée Tsarine, tout le monde a pensé à l’homme qui a tant fait pour la maison Chanoine Frères. Lors du lancement de la nouvelle cuvée Tsarine appelée Orium, c’est vraiment la marque Chanoine et son histoire qui ont été évoquées. Un nom voué à l’échec, car le suffixe premium “ium” (comme Tsarine Premuim) a été conservé, tandis que l’or a été ajouté. Comme l’or des vins blancs utilisés pour assembler les trois cépages de cette bouteille de champagne.

Grâce à un jeu de son et lumières, le film est projeté sur les murs du site de l’Allée du Vignoble à Reims, (le plus grand de Champagne depuis 1996), et nous permet de découvrir le (très) grand écran de la maison sur lequel est projeté le canon. Une histoire qui remonte au fondateur Pierre Chanoine. Chanoine Frères est la deuxième plus ancienne maison de Champagne. Elle appartient aujourd’hui au groupe Lanson-BCC. Sa production annuelle est d’environ 3,5 millions de bouteilles. Les nouveaux films sont désormais disponibles sur le nouveau site internet de la marque Chanoine Frères. Un autre temps fort du spectacle est réservé au nouveau tsar.

Cette bouteille, symbole du champagne, a donc une nouvelle cuvée. Orium conserve le caractère du chai attendu par la caviste Isabelle Tellier : « J’utilise trois cépages pour garder l’équilibre et la typicité du terroir champenois. Au total 40 crus entrent dans cet assemblage, on retrouve Avize, Chiigny-les- Roses et Riceys…”. Avec une base de récolte 2015 et des vins de réserve 2014 et 2013, c’est un grand cru de trois grammes. Nul doute qu’avec le nouveau slogan « Chanoine vient de loin, voit loin, va plus loin », sous l’impulsion du nouveau président Franck Coste, Chanoine Frères reviendra avec un nouveau mode de communication, un nouveau site internet et une nouvelle année. Devant la scène du champagne.

Des bornes connectées de G.H. Mumm et Perrier-Jouët, à vos smartphones !

Les bornes des vignobles Mumm et Perrier-Jouët amorcent leur seconde vie au 21e siècle. Désormais en béton, ils sont équipés d’une puce NFC. Ainsi, en lisant ces bornes via un smartphone, les amateurs de champagne peuvent accéder instantanément aux informations sur leurs cuvées préférées. Selon le communiqué, chaque borne est reliée via une URL qui référence une fiche détaillant la parcelle : son nom ( Mumm et Perrier-Jouët ), le cru auquel elle appartient, son cépage, la Maison et la cuvée qui lui est associée. Ludiques et pédagogiques, ces bornes complètent une visite des caves et permettent de découvrir, en toute saison, la pratique de la viticulture dans les plus beaux terroirs champenois : Cramant, Avize, Ay, Mailly, Dizy et Mareuil-sur-Ay.

Ces bornes connectées affichent également leur volonté de nouer des partenariats avec des entreprises locales. En effet, ces bornes ont été développées par Daven Design, une entreprise familiale basée dans les Ardennes. Spécialisée dans le béton “tattoo and connect”, elle a piloté l’installation de la technologie NFC et coordonné l’étanchéité de 35 bornes dans les vignobles de Mumm et Perrier-Jouët, dont 23 sont déjà connectées.

Quand Mumm veut trinquer sur la lune !

Juin est le grand rendez-vous de la Bourse au Champagne. Bien sûr, la campagne de communication “Champagne, Boire au 21e siècle” lancée par l’Union Générale des Viticulteurs de Champagne a fait sensation sur les réseaux sociaux. Pourtant, il y en a d’autres qui « boivent le champagne du 22e siècle d’affilée » et voyagent encore plus de façon presque tordue. Une façon d’explorer le marché de l’aventure de l’empire klingon et romulien. Ainsi, en septembre prochain, la Maison Mumm dévoilera le Mumm Grand Cordon Stellar : une prouesse technologique qui permettra aux astronautes et à tous les voyageurs de l’espace de profiter du Mumm Grand Cordon en apesanteur, selon un communiqué. Pas moins de trois ans de collaboration avec Spade, jeune agence spécialisée dans le design d’objets spatiaux, ont abouti à deux créations étonnantes : un flacon et un verre qui s’apprêtent à défier les lois de la gravité dans l’espace, dont le Mumm Grand Cordon Stellaire dans le troisième millénaire de conquête spatiale.
Pour accomplir cette mission, la marque s’est associée à une startup de pointe. L’Institut Spade, fondé par Octave de Gaulle, est spécialisé dans le design et l’ergonomie des objets spatiaux. “Depuis quatre décennies, ce sont des ingénieurs, et non des designers, qui ont façonné le voyage dans l’espace. Pour le Mumm Grand Cordon Stellar, nous n’avons pas vu l’apesanteur comme une contrainte, mais comme une opportunité créative”, explique Octave de Gaulle. aussi facile que redoutable : sortir le champagne de la bouteille. »

Le plus cool, c’est que Mumm a l’ambition d’offrir cette expérience de dégustation révolutionnaire au plus grand nombre. Ainsi, le Mumm Grand Cordon Stellar peut servir les passagers dans des vols paraboliques simulés en apesanteur dans le cadre de futures missions spatiales et de vols commerciaux dans l’espace, tels que ceux organisés à l’origine par Novespace. Bouteilles et verres au-delà des frontières galactiques.

Léonardo DiCaprio en visite en Champagne

Leonardo DiCaprio était en Champagne il y a quelque temps. De passage à Telmont, en Champagne, la star américaine a pu découvrir une maison dont il était l’un des investisseurs. Selon certains, il séjournera au Royal Champagne durant son séjour et pourra ainsi découvrir le charme du vignoble champenois. “Nous sommes ravis d’accueillir Leonardo DiCaprio à Telmont à Damery en Champagne”, a déclaré Ludovic du Plessis, Président de la Maison Telmont. “Pendant deux jours, Leonardo DiCaprio était dans son entourage proche escorté par notre personnel. Durant ces deux jours, il a visité notre domaine et notre vignoble, a dîné au domaine Telmont, a rencontré l’équipe et a goûté toute la gamme Telmont. Leonardo a exprimé son intérêt à participer à l’aventure”.